Charlotte au chocolat sans gluten

Ingrédients 

Pour 6 à 8 personnes

💡 Attention, la mousse au chocolat doit reposer 3 heures minimum au frigidaire avant utilisation. Et la charlotte, une nuit !

✔︎ La génoise

  • 250 gr. de poudre d’amande
  • 6 cuil. à soupe de miel
  • 6 cuil. à soupe d’eau
  • 8 œufs
  • 1 cuil. à café d’extrait de vanille
  • 3 cuil. à café de Grand Marnier

✔︎ La mousse au chocolat

  • 350 gr. de chocolat dessert
  • 20 cl de lait d’amande
  • 2 œufs
  • 1 cuil. à café d’extrait de vanille
  • 140 gr. de miel
  • 60 gr. d’huile de coco

La recette 

  1. Mélanger la poudre d’amande, le miel, l’eau, les 4 jaunes d’œufs, l’extrait de vanille et le Grand Marnier.
  2. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement au mélange précèdent. Attention, conserver l’effet « mousse » pour ne pas avoir une génoise toute plate. 🙂 J’ai testé, ce n’est pas bon !
  3. Si cette étape est passée avec brio, déposer le mélange sur une plaque de four recouverte de papier de cuisson sans effort. Égaliser la surface en conservant de l’épaisseur, car cela remplacera les boudoirs.
  4. Préchauffer le four à 180 degrés et faire cuire 10 mn. La génoise doit être moelleuse et dorée. Réserver.
  5. Dans une casserole, faire fondre le chocolat avec le lait, la vanille et le miel. Mélanger les 2 jaunes d’œufs hors du feu et très rapidement pour qu’ils s’incorporent facilement. Laisser refroidir.
  6. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement (aussi), c’est une mousse !
  7. Puis rajouter les 60 gr. d’huile de coco fondue et refroidie. La recouvrir d’un film plastique et laisser reposer 3 heures minimum au frigo. Elle sera prête à être utilisée quand elle sera compacte et solide. C’est important, car c’est le « ciment » de la charlotte !
  8. Découper la génoise en rectangle (hauteur égale à la hauteur de la charlotte moins l’épaisseur du biscuit).
  9. Tapisser le moule à charlotte de papier sulfurisé. Puis, déposer des rectangles de génoise dans le fond. Les découper en fonction des besoins. Ne pas laisser de trou ! Ensuite, faire le tour du moule, en déposant les rectangles debout (hauteur du gâteau). Ils ne doivent pas être obligatoirement collés les uns aux autres, mais penser à cimenter le tout avec de la mousse au chocolat avant de commencer les étages pour ne pas obtenir un effet « tour de Pise ».
  10. Après, à l’intérieur, alterner des couches de chocolat et de gâteau jusqu’en haut de la charlotte. Finir par une couche de génoise. Si les bords sont un peu plus haut, les recouper à la taille exacte de la dernière couche et se servir des petits bouts pour bien combler ce qui sera le socle, une fois démoulée.
  11. Attention, penser à bien tasser le tout au fur et à mesure et à toujours bien combler les étages de génoise. Pas de trou !
  12. Si la charlotte n’arrive en haut du moule, ce n’est pas grave. Par contre, une fois terminée, recouvrir d’un film plastique. Se munir d’une assiette plate ou un fond de moule à gâteau dont le diamètre correspond à la taille intérieure exacte de votre moule. Le déposer sur le film, tasser une dernière fois et mettre au frigo au moins une nuit. Et si possible mettre des poids dessus.
  13. Ne démouler la charlotte qu’au moment de la servir. Quand on la démoule, elle doit descendre toute seule si non, l’aider en tapotant doucement.
  14. Décorer le dessus de la charlotte avec des copeaux de chocolat.
  15. On peut la servir avec un coulis de fruit, de chocolat ou avec une crème anglaise.

Librement inspirée d’un joli blog : les délices d’Hélène

Bon appétit !