My little world

Je n’aime pas la période des check-up, mais qui aime cela ?

Alors, comme je le disais il y a quelques mois, je relis régulièrement ce poème de Michaux pour avoir de la force et je me concentre mentalement sur une image chaleureuse.

Aujourd’hui, sur celle de mon petit monde. Avec ses maisons de poupées, de guingois, et sa gigantesque cathédrale !

J’adore cette vue toutes les heures de la journée et de la nuit ! Intemporelle, ligne de fuite entre le rêve et la réalité, elle est et restera toujours pour moi, une source d’apaisement et de sérénité.