Me, my Youth and my Parkinson’s disease

Dehors c’est une écorce
Malmenée par les vents
Qui malgré les entorses

Lutte toujours fièrement.

Mais dedans ?

 Dedans,

c’est une brûlure
Jamais cicatrisée
Une affreuse morsure

 Par le sel aggravée.

Dehors c’est une lutte
Un présent morcelé
Oscillant entre chutes

et repos mérité.

Mais dedans ?

Dedans,

c’est une bataille
Insidieuse et brutale
qui sans cesse vous mitraille

A coup de grosses rafales.

Dehors on aménage
Contre fortune bon cœur
On tend à l’ajustage

Pour une vie meilleure.

Mais dedans ?

Dedans,

Le doute très lentement
Creuse un profond sillon
Un tombeau flamboyant

Où brûlent nos illusions

Dehors malgré la difficulté
Il y a les sourires aimants
La chaleur d’un baiser

Le bras réconfortant.

Mais dedans ?

Dedans,

Il fait souvent très froid
Isolement monacal
Un repli à la fois

salutaire et vital.

Dehors, Dedans,

C’est notre quotidien.

Un jeune cerveau vissé sur un corps vieillissant

Nous donnant parfois l’impression d’être enterrés vivants.

Lili Saint Laurent © 2013