Close
Skip to content

12 Comments

  1. Ariane
    21 mars 2018 @ 13h20

    C'est beau ! Je t'envoie tout l'amour que je peux, tatie Délice

    Reply

  2. Lili Saint Laurent
    21 mars 2018 @ 15h42

    Merci ma belle ! Gros bisous

    Reply

  3. Anonyme
    22 mars 2018 @ 16h28

    Accroches toi, on est là ! Ton Z.

    Reply

  4. Anonyme
    23 mars 2018 @ 18h50

    A chaque écrit que tu publies, je suis touché par la profondeur des émotions que tu fais passer au travers des mots.
    Accepter l'opération n'est pas forcément un échec mais peut être un nouveau départ.
    Je sais que l'on ne peut se mettre à votre place, le choix vous appartient et il est difficile…
    Je crois qu'il faut pouvoir faire la part des choses. Je partage chaque jour cette souffrance que cette maladie vous occasionne et je vous admire.
    Ne baissez pas les bras il y a encore beaucoup de joie et de bonheur à vivre…….
    Encore merci pour cette leçon de courage …………………………………………………. Jacques

    Reply

  5. Le Dab
    23 mars 2018 @ 20h07

    Je suis impatient de visiter cette année ce petit royaume dont la Reine, sereine dans l'adversité, poète, nous vante les bienfaits, pour lui transmettre mes encouragements de vive voix et mes éloges. Au demeurant, il n'est pas illogique que son administration puisse apparaître parfois pesante. Les devoirs de la charge :>))
    Bisous.

    Reply

  6. La galerie des égarés
    26 mars 2018 @ 11h04

    Écrire, pour oublier qu’on a mal

    Le tango du mal foutu.

    C'est un pantin tout mal foutu, il s'avance sur la piste de danse tout de guingois. Il s'avance alors que ses membres inférieurs refusent de lui obéir. Mettre un pied devant l'autre est une Terrible épreuve. Tout est douloureux et difficile.

    Son cerveau ne répond plus.

    Son cerveau, le même, entend pourtant les accents du tango argentin. Il a envie de s'abandonner au rythme.

    Son cerveau refuse et désire à la fois.

    Avancer, reculer, vouloir, refuser, avoir la volonté de, décider, trancher.

    Mais qui c'est le chef dans ton bordel de corps ?

    Les bras qui s'agitent tout seuls, la tete qui balance sans qu'on lui demande rien, le cerveau qui refuse d'activer les jambes, mais qui permet à la main de trembler.

    Quelle anarchie !

    C'est un pantin tout mal foutu au bord d'une piste de danse. Il a les fusibles grillés, il court-circuite à mort. Vas y, vas y pas.

    Puis sans réfléchir, il s'élance. La même folie qui le paralysait lui fait maintenant faire des gestes dingues, fous, des gestes pas croyables mais d'une justesse infinie par rapport au rythme du tango.

    Justes et dingues à à fois,
    Pertinents et déplacés,
    Endiablés et cadencés

    Où est le vrai, où est le faux ?

    Quelle est la limite ? Borderline.

    Moi, je ne sais pas. Tango, pas cadencé, paralysie.

    Aller, partir, revenir, s'arrêter, revenir en arrière, je ne sais plus.

    Reply

  7. Lili Saint Laurent
    4 avril 2018 @ 14h43

    Tu es plus que là ! Tu es au centre de ma vie, mon bonheur et ma boussole ! Merci tellement !!! Je t'aime si fort !

    Reply

  8. Lili Saint Laurent
    4 avril 2018 @ 14h57

    Merci pour ce beau message qui me touche beaucoup ! Je sais pour l'opération… Je réfléchis encore… Ce n'est pas du courage. Mais plus une question de survie et d’inconscience, mâtinée d’un optimisme sans faille et d'amour de la vie. En tous les cas, une de belles surprises que m'a offerte cette épreuve, c'est de vous avoir rencontrés ! J'espère vraiment que nous aurons l'occasion de passer vous voir ou que vous reviendrez ici… Votre présence à mes côtés est un magnifique cadeau de la vie ! Affectueuses pensées et gros bisous. Lili

    Reply

  9. Lili Saint Laurent
    4 avril 2018 @ 15h07

    A tout bientôt, alors ! Gros bisous

    Reply

  10. Lili Saint Laurent
    4 avril 2018 @ 15h14

    Un va-et-vient permanent entre le blocage et la liberté de mouvement… Entre le pas de danse et le pas de trop qui nous entraîne dans une chute vertigineuse ! J’avoue moi aussi… je perds souvent pied ! Amitiés. Lili

    Reply

  11. pesez
    5 décembre 2018 @ 21h40

    Lili
    Je te glisse mon 0631010285 .trop de mal a taper qq mots avec ce doigt qui begaille

    Reply

    • Lili Saint Laurent
      20 décembre 2018 @ 17h06

      Aurais tu un número fixe pour que je puisse t’appeler ? Merci ?

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *