A la croisée des chemins

Je suis là hébétée
Si proche du ravin
Délit d’immunité
Tremblements
Assassins

Et je suis là-bas
Une bulle de bonheur
Flottant dans l’air ambiant
Y réchauffant mon cœur

Mais le temps se distord
Sacrifiant mes repères
Pulvérisant mes efforts
En mille éclats de verre

Au début j’ai souri
Le regard aveuglé
Par toute la candeur
Dont j’avais héritée

Et comme un palimpseste
Chaque nuit, chaque jour
Sous la voûte céleste
Faisait fi du tambour

Mais le temps aiguisé
A joué par-devers moi
Les aiguilles affolées
Ne trottant plus de joie

Maltraitant mon futur
Reniant mon passé
Me laissant sans armure
Figée à l’instant T

Et l’hiver défile
Seconde après seconde
Propulsée, en exil
Je me sens vagabonde

J’avance vers le printemps
Et je courbe l’échine
Tout en me rebellant
Je rêve d’hémoglobine

À la croisée des chemins
Je suis pour aujourd’hui
Sans haine ni chagrin
On verra bien demain.

Lili Saint Laurent – © 2017