On the road again

Mes chers lecteurs,

C’est reparti pour un tour de grand huit, vers le Vietnam.

Mon cher colocataire a squattĂ© la moitiĂ© de mon sac Ă  dos avec ses mĂ©dicaments et autres produits, mais ce n’est pas grave !

Un voyage d’environ 24 heures, c’est un pari risquĂ©, mais aussi un rĂȘve ! Celui de se sentir encore libre et vivante !

Un mois entre le Vietnam et le Cambodge… Histoire de m’imprĂ©gner de la beautĂ© des paysages et de mettre enfin mon corps au repos. Et pour les combattants de l’ombre, soyez sĂ»rs que je n’oublierai pas de prier pour nous tous Ă  Angkor, pour un futur prometteur et plein d’innovations mĂ©dicales.