Parkinson Bleu

Il est toujours difficile d’imaginer le quotidien d’un combattant de l’ombre et même moi, sans ce locataire encombrant, je n’en aurais aucune idée !

Par exemple, dans la légion étrange, trouver son équilibre, au sens propre comme au sens figuré, relève souvent du challenge !

Ainsi, parfois, le corps se met en mouvement et s’arrête soudainement sans signal, sans avertissement. Juste, pour quelques instants. C’est que nous appelons le « freezing ». C’est ce que moi j’appelle, « le syndrome de la girafe »… Perchée sur de grandes échasses, j’arrive à perdre mon équilibre debout, sans bouger ! Avouez que c’est balèze et souvent drôle, heureusement ! 

Au début de l’année, je réfléchissais à un moyen de ne plus faire de Parkinson mon unique quotidien, et je m’entraîne dur !

Mais voilà, à cause de ce syndrome en particulier, je me rends compte qu’il est très difficile d’oublier ce Fils de Park’s !

Par exemple, ce week-end, je me sentais bien et détendue, j’avais pris mes médicaments très tôt et j’ai décidé de prendre un bain avec un bon livre. Bien sûr, le bain a fait effet, mon corps était enfin souple et léger, plus de girafe, plus de cage, le bonheur ! Et j’ai pu oublier momentanément ce foutu quotidien.

Mais ensuite, j’ai voulu sortir du bain et me suis levée très vite, sans réfléchir et là, la girafe a fait une belle cascade qui heureusement ne s’est pas terminée en catastrophe…

Juste, un bel hématome de 8 cm de diamètre
sur la cuisse droite ! Le premier de l’année !

Alors voilà, première expérience avortée, et donc si je dois modifier mon quotidien, il va falloir trouver une autre solution. Sinon, rapidement, je vais être promue, « Casque bleu » dans la légion étrange !